♥ ~ Un forum de RP basé sur le manga Alice au Royaume de Coeur ~ ♥
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Romana Vargas

Romana Vargas

Messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 26
Localisation : J'aurai juré que j'étais chez moi il y a à peine une minute ...

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] EmptyLun 16 Mai - 19:20

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] 110516091034423999
Avant toute chose,
il serait bon de vous remémorer ou assimiler si ce n'est pas le cas,
où et comment Romana avait atterrit dans le Wonderland.

" Alors qu'elle semblait s'assoupir, la conscience bercer entre le monde réel et celui du sommeil, des voix étrangères et de la musique sortient de toute part, se mêlèrent au fin fond de son esprit de manière symphonique et entrainante. Cette sensation étrange devenue subitement délicate berçait la jeune fille qui, inconsciemment, commençait à pencher en arrière, au milieu des fleurs. Durant sa chute progressive, bien que lente, Romana ouvrit à mis-clos les yeux, sentant son corps s'alourdir, elle abandonna toute idée de se redresser, bien trop prise dans un élan de transe soporifique et emporter par le parfum suave des fleurs. Imaginant son corps délicatement se déposer dans un lit de gerberas, celui-ci était plutôt en phase d'un énorme terrier de lapin dissimuler sous les plantes, entrainant alors une chute des plus vertigineuses dans un tunnel souterrain d'une profondeur inouïe ! Se suivant d'une lumière aveuglante en ressortir après que la jeune fille y soit malhabilement tombée, elle se précéde ensuite d'un hurlement tonitruant en decrescendo de Romana, alors loin de s'imaginer où cette ouverture camoufler dans son propre jardin la conduira. "

Pour en revenir à la situation actuelle, la pauvre fille justement, vient à l'instant même de terminer sa chute. Bref à observer mais longue, très longue à supporter. Romana n'avait en effet guère supporter sa cascade vertigineuse et reprenait, à terre progressivement son souffle. Etant effectivement toujours consciente, cette jeune femme vraisemblablement coriace tremblotait jusqu'à la moelle de frayeur, étalée en étoile sur un froid parquet d'une blancheur immaculée et surtout incapable de faire le moindre fait et geste. Il eut un moment où elle faillit s'endormir. Son regard restait fermement braqué sur l'infini voûte, d'un bleu déconcertant, étrangement plus vif et élégant que tout ceux vu jusqu'à présent. Ses mirettes félines suivaient inlassablement le déplacement des nuages et ce durant plusieurs minutes histoire d'encaisser calmement ce qu'elle assimilait plus ou moins de toute cette histoire.

*Où est-ce que j'suis, bordel...?!*

Vous le savez tous comme moi que cette naïve gazelle était loin de s'imaginer l'ampleur de la situation. Elle finit alors par délicatement se redresser tout en maintenant d'une main sa tête martyr d'une douloureuse migraine et enfin, observer son environnement : Une architecture saugrenue entourait l'espace dans lequel elle se trouvait. Des rectangles de briques blanches trouer sur la partie supérieure, placer de bas en haut de même qu'une mâchoire étaient oppresser par des colonnes placer de façon régulière après trois de ces étranges rectangles. Au-delà de ces blocs de briques, on pouvait y apercevoir de nouveau le ciel, sans sol apparent, donnant la forte impression que l'espace flottait dans le vide.

- C'est d'inspiration Grec ça ? exprima-t-elle à voix basse.

Romana finit par se relever. Activement, elle dépoussiéra l'arrière et l'avant de sa robe en balayant d'une main vive les quelques corrosions du parquet et releva d'un trait le col de sa robe qui s'était bien abaisser durant sa chute, laissant clairement savourer une partie de sa rose et délicieuse poitrine. Cela n'enlève rien au fait qu'elle était déjà plutôt décolletée ... Enfin, blague à part. Déboussolée, elle quitta l'épicentre du hall pour rejoindre son ouverture qui menait directement à une forêt. Romana adhère peu à ce genre d'espace et c'est finalement plus ou moins rassurée qu'elle se faufilait lentement parmi les arbres.
Lentement ... Que dis-je, mollement. A en juger par les yeux écarquiller qu'elle faisait au fur et à mesure qu'elle avançait, la jeune fille était fort intriguée et surtout agacée par son nouvel atmosphère qu'elle prit le temps de scruter, armé d'une méfiance qui se laissait largement ressentir sur son visage, tandis qu'elle proférait intérieurement quelques subtiles vulgarités dû à son évidente colère et son stress insoutenable.
Il était bon de noter qu'elle s'était brusquement réveillé dans un monde qui n'était visiblement pas le sien et cette lucidité la laissait fortement douter sur son "véritable" état d'âme. Morte ? Enfouit dans le coma ? Ou simplement endormie ? L'idée même de s'imaginer décédée la stoppa net dans sa randonnée. Ses yeux se perdit sur le sol bitume et ses lèvres se mirent à flageoler. Ses mains s'intersectent et vinrent serrer ses épaules avant de laisser l'une d'elle s'appuyer contre un arbre. Tandis que Romana larmoyait progressivement, un bruit de feuillage parvint à son oreille, elle lâcha un hoquet de surprise et se retourna hâtivement pour en constater l'origine. A cet instant elle n'avait certainement jamais autant espéré voir un quelconque rongeur des bois apparaitre d'un feuillage plutôt que l'incarnation du pire maintenant envisageable...


Dernière édition par Romana Vargas le Mer 22 Juin - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dee

Dee

Messages : 21
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 22
Localisation : ~regarde derriere toi ~

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Re: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] EmptyJeu 19 Mai - 16:25

Dee marchait complètement déboussolé dans la grande forêt. Le pauvre avait perdus son frère jumeau Dum et s'était égaré en le cherchent. Le pire c'était de savoir qu'il déteste perdre Dum surtout en foret qui lui rappelait le pire et le plus magnifique souvenir. Le jour où lui et son frère c'était perdu en foret et avait fait la rencontre du lapinous qui par la suite avait entrainé leur en entré dans la mafia en tant que garde des portes du manoir. Le vent soufflait assez fort, ce qui mettait les cheveux dans les yeux de notre petit aventurier à la rechercher de son trésor. Malheureusement aucune trace de Dum nul part. Ce qui commençait vraiment à l'agaçait :

« Fait chier » criât-il pour évacuer un peu sa rage et sa peur de ne pas retrouvait Dum

N'arrivant à rien, il se coucha dans l'herbe. Il devait lui aussi le chercher donc il avait plus cas attendre son retour. Il regarda le ciel qui s'amusait avec les nuages, créant ainsi plein de forme rigolote, chien, mouton, chat et poisson Dee admirait toutes ces formes qui se présentaient à lui. Il se frotta plusieurs fois les yeux. Notre petit garçon partait au pays des songes, il pensait que l'herbe sur laquelle il s'était couché était un grand matelas tout mou, le vent serait la main chaleureuse d'une mère qui caressait les cheveux de son fils endormi. Tout ce qui manquait à Dee était son frère blotti dans ses bras profitant de ce rêve agréable avec lui. Les deux enfants avaient vécu sans parents l'imaginer était la seule chose possible pour eux.

Partie loin de ce monde, dans un pays qui appartient cas lui. Il ne ce tout pas de la rencontre qu'il allait bientôt faire avec une magnifique étrangère. Mais Chut laissons encore un peu dormir cette enfant a l'apparence d'anges endormie.

Quelque minute s'écouler. Toujours endormi le rêve de Dee commençait à partir au cauchemars. Le faible bruit d'une personne près de lui l'avait réveillé. Ça devait être une jeune fille vue le timbre de voie qu'il entendait. Ce bruit l'intéressais, d'un bon il se releva et parti en direction de ce bruit mystérieux, arme en mains. Il dut traversait un buisson, forçant le passage un bout de son pantalon s'accrocha à une petite branche. Il força et perdit l'équilibre ce retrouvant étaler a terre comme un gland. Mort de honte il releva timidement la tête.

Heu.........Bonjours Dit-il gèné

Devant lui se trouvait devant les pieds d'une magnifique jeune fille. De vue elle était très belle et bien formé surtout niveau poitrine (y as pas d'âge pour mater les filles ^^)) plutôt grande et fine elle semblait pleuré un peu. Dee se demandait bien pourquoi d'ailleurs bien que lui-même avait envie de se noyer dans ces larmes.

La renconte avait eu lieu maintenent regardons ce qui vas ce passer

[voilà ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Romana Vargas

Romana Vargas

Messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 26
Localisation : J'aurai juré que j'étais chez moi il y a à peine une minute ...

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Re: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] EmptyMer 8 Juin - 15:27

Plus le bruit du feuillage s'intensifiait et plus Romana se sentait au bord de la crise de nerf. L'obsessionnelle angoisse de connaitre l'origine de ces craquements la rendait quasi hystérique et l'idée-même d'y voir surgir une bête sauvage ou un dangereux assassin pour s'en prendre à elle, intensifia ses larmes et les gouttes de sueurs incessamment plus nombreuses sur l'étendue de ses joues. L'envie irrésistible de hurler lui montait progressivement à la gorge, embrasant ses cordes vocales, la peur engourdissait continuellement ses membres et paralysait totalement la jeune fille alors incapable de s'armer d'une pierre ou d'une épaisse branche d'arbre. Devant elle, l'imposant buisson commençait déjà à remuer sans qu'elle n'eut le temps de faire le moindre geste. Les feuilles de dispersa soudainement du buisson et y une silhouette bleue surgit alors et vint brutalement... S'écraser lamentablement au sol. A cet instant, Romana fit un grand bond en arrière et, muette de stupeur, elle scruta ce qui venait de s'aplatir à terre. Bien qu'il avait la truffe plantée parmi les feuillages, la jeune fille reconnaissait sans conteste le gabarit d'un enfant de huit ans. Les cheveux courts et ébène, ce qui semblait être un garçonnet portait un étrange uniforme bleu dont le style vestimentaire aurait pût sucité plus d'une stupéfaction dans le monde réel. Alors que son rythme cardiaque s'apaisait lentement à la vue de ce qu'elle jugeait d'inoffensif, celui-ci releva sa petite tête du sol, laissant alors transparaitre un bien gracieux visage plein de malice qui comtemplait Romana avec saisissement. Bien qu'il ne s'agissait que d'un simple enfant, l'étrangère ne baissa pas pour autant sa garde et échangea avec lui un long regard plein de questionnements. C'est alors que le jouvenceau esquissa un léger sourire embarrassé et salua poliment la jeune fille.

- Heu ... Bonjour.

Sa voix était divinement tendre à l'oreille, d'une candeur qui ne laissait pas Romana indifférente. Son anxiété maintenant parfaitement contrôler, elle soupira d'allégement et s'avança vers lui avant de lui tendre une main encore tremblante afin de l'aidé à se relever. Entraidé un parfait inconnu, même enfant n'était absolument pas dans les habitudes de Romana. Si un gosse venait à tomber et se blesser sous ses yeux, il ne s'agira ni plus ni moins pour elle que de la responsabilité des parents et non de la sienne. Bien que cette fois-ci, après mûre réflexion, aidé la seule personne approximativement anodine d'une dimension dont elle est cruellement prisonnière n'allait certainement pas lui gâcher l'existence. Au contraire, elle pensait même que ce môme pourrait bien la sortir de cette galère. Qui plus est, le visage de son jeune frère se reflétait tristement dans celui du garçon, laissant un arrière goût d'amertume dans la bouche de la jeune fille quand on sait qu'une bien coléreuse dispute les avait mis en froid juste avant qu'elle n'attérrit dans le Wonderland. Elle employa avec l'inconnu un ton maussade ainsi q'une expression assez ferme, mais sans réelle agressivité.

- Tu m'as fait vraiment peur à surgir comme ça ! Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Dee

Dee

Messages : 21
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 22
Localisation : ~regarde derriere toi ~

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Re: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] EmptyLun 13 Juin - 15:54

La jeune étrangère me tendis une main plutôt tremblante certainement pour m'aider à le relever. La façon dont elle lui parlait sonné comme faux dans sa tête, La jeune fille avait quelque chose qui dérangait Dee, mais le pire c'est que notre petit gardien n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Elle avait de magnifique yeux vert émeraude, de fine lèvre, plein de petits détails qu'il scrutait minutieusement sur le visage de la demoiselle jusqu'à que son cerveaux eu une illumination... un visage... Voilà là chose qui le lui posait problème, seul les acteurs de ce monde posséder un visage et se connaissait plus ou moins. Mais cette jeune femme était étrangère au donner informatique de son immense boite crânienne *Tu moins c'est ce qu'il se rêvait de croire* le raisonnement qu'il fessait dans sa tête était des plus simplistes, petit schème pour comprendre

Elle possédée un visage = personnage importent = elle n'est pas un acteur = je ne sais pas qui elle est....

Tout en ce creusent les meigneinge, il se releva sans le moindre problème et avec une fine élégance digne d'un petit félin, s'amusent à marcher sur ses mains puis il se redressa sur ses pieds laissent la main de la jeune fille. Ne sachant pas encore qui elle était, il décida qu'il allait un peu s'amusait avec elle. Vu qu'il ne retrouvait pas son frère, ça sera elle qui le rôle de jouer. Il se glissa d'un mouvement rapide et vif derrière la jeune femme et pointa son arbre sur elle avant de lui répondre tout gaiment et gentiment

« Hihi...je t'es fait peur ?!. Moi je vais bien »

Il ne savait pas encore qu'il voulait tirer sur une étrangère, mais vous en faites pas y tout va bien se passer.

Le jeune garçon avait mie son doigt sur la cachette quand dieu sait par quel miracle une illumination éclaira son esprit... la jeune fille avait un visage, il ne l'as connaisser pas et elle n'avait pas l'air de quelqu'un qui savait où elle était. Toutes ces éléments ne laissaient paraître qu'une solution cette magnifique jeune femme a la forte poitrine et aux yeux vert n'était autre qu'une étrangère. En deux coup trois mouvements il rangea son arme et fit un pistolet avec ses doigts

« Dit-moi qui est tu ?? Une personne qui vient d'un autre monde ?»

Une étrangère serait encore plus intéressant à martyrisé qu'un simple sans rôle, mais ne sachant pas pourquoi l'effet d'êtres avec elle le rendais mélancolique certainement à cause du pouvoir des étrangers...
Revenir en haut Aller en bas
Romana Vargas

Romana Vargas

Messages : 18
Date d'inscription : 22/04/2011
Age : 26
Localisation : J'aurai juré que j'étais chez moi il y a à peine une minute ...

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Re: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] EmptyLun 20 Juin - 16:13

Alors que l'enfant la dévisageait d'un air stupéfait, Romana commençait progressivement à écarter ses bonnes manières (en a-t-elle seulement déjà eu ?). Ses sourcils se fronçaient durement et une légère grimace s'imposait sur ses fines lèvres alors qu'elle le regardait avec sévérité. Ce même regard rude qu'un adulte lancerait à un enfant prit en faute.

"Mais qu'est-ce qu'il a ce gosse à me matter comme ça !?"

En effet, après que l'inconnu ait relevé sa tête du sol après une chute des plus grotesques, lui et Romana échangèrent un long regard bigrement suspicieux. Alors qu'elle était sur le point de lui demander directement la raison pour laquelle il la dévisageait comme on regarde une bête de foire, l'enfant se relevit sous ses yeux d'un bond vif et agile avant de débuter un petit numéro en marchant sur ses fines mains blanches, armé d'une telle souplesse que son petit divertissement paraissait des plus enfantins à reproduire. Toutefois, n'essayez pas cela chez vous, surtout si vous vous appelez Romana Vargas. Bien qu'elle soit avariée de formes sveltes et charnelles, notre protagoniste est d'une gaucherie ahurissante, souvent même incapable de réaliser la plus enfantine manoeuvre acrobatique.Elle fut un instant particulièrement irrité qu'il est impertinemment ignoré son aide, d'une rareté que dis-je, ô combien remarquable ! La jeune fille gonfla un instant ses joues et placarda sur son joli minois une expression des plus exaspérer pendant qu'elle regardait le garçonnet achever son numéro de cirque. Il se redressa d'une trait et brusquement, s'éclipsa vélocement derrière elle. Sans qu'elle n'eut le temps de suivre sa manoeuvre, elle lâcha un hoquet de surprise.

- Hihi... je t'ai fait peur ?! Moi je vais bien.
- Ah mais, qu'est-ce que tu fiches derrière moi !?

Elle lui aboyait férocement dessus, déjà bien assez agacer par son comportement des plus douteux. Alors qu'elle était en phase de se retourner vers lui, une sombre impression de répulsion la stoppa nette dans sa démarche. Elle écarquilla les yeux et laissait clairement s'exhiber une expression d'effroi. L'atmosphère devenait lourde et oppressante, la jeune fille n'imaginait alors aucunement que le garçonnet pointait furtivement une arme à feu derrière-elle. Or, celle-ci percevait de façon presque spontanée une certaine cruauté dans le timbre de voix juvénile de l'enfant, ce qui reforçait d'avantage sa sombre image de lui. Un silence des plus pesant s'ancra entre les deux personnes avant que Romana, après avoir bruyamment avaler sa salive, brisa ce mutisme dans un état de pure nervosité.

- A quoi tu joues exactement ...?
- Dis-moi, qui es-tu ? Une personne qui vient d'un autre monde ?

Elle se retourna finalement vers le gamin qu'elle redécouvrit les pattes jointes, formant un pistolet et le regard emplis d'excitation. Durant un instant, Romana eut honte. Honte d'avoir soupçonnée un enfant d'avoir eu l'ébauche de s'en prendre à elle par derrière. Elle soupira tout en lui faisant les gros yeux, ce genre de regard carnassier que vous lançeriez à votre compagnon qui aurait malencontreusement oublier votre anniversaire de mariage. Quiconque à cet instant ne pouvait lire en elle toute la colère qu'elle éprouvait pour le garçonnet quand soudain, le sens de sa question atteignit hâtivement sa cervelle de piaf. Si cet enfant lui-même doute de l'origine planétaire (qui sait...) de Romana, c'est que celle-ci avait bel et bien atterrît dans un monde parallèle à celui des (vrais) humains ! Cette nouvelle lui fit perdre le peu de lucidité qui lui restait, ajoutant à cela un effroyable mélange de peur, de colère ainsi que d'un sévère traumatisme. Sa considération vis-à-vis de l'inconnu changeait, et Romana se mit une fois de plus à espérer que ce gosse l'aiderait à retourner là d'où elle venait.

- Je suis Romana. Vargas Romana et je... j'ai atterrîs ici à l'instant, en tombant accidentellement dans un trou planqué dans mon jardin ! C'était... c'était un accident et ... et maintenant j'ignore comment rentré chez moi ! Je n'y comprend abso...absolument rien...

Au fur et à mesure qu'elle se justifiait, un étendu de larmes enlaçaient ses joues, alors qu'elle essayait tant bien que mal de bannir cette profonde marque de tristesse qu'elle jugeait honteux à son âge, d'exprimer devant un enfant.
Une personne démunie de toute perception des émotions humaines aurait certainement jugée la douloureuse expression faciale de Romana comme la plus belle jamais sceller sur un aussi beau visage.
Revenir en haut Aller en bas
Dee

Dee

Messages : 21
Date d'inscription : 23/04/2011
Age : 22
Localisation : ~regarde derriere toi ~

Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Re: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] EmptyLun 11 Juil - 13:28

La jeune demoiselle regarde notre pauvre petit garde comme s'il avait fait une chose d'immonde ... comme oublier un mariage ou de ranger sa chambre. Ce qui jeta sur le jeune garçonnet l'impression d'êtres face à un singe furax qui allait bientôt exploser de colère... Dee la regarder avec de grand yeux surpris, étonner .. tellement bouche bée que les mots étaient trop simples pour expliquer la stupéfaction qu'il avait ...

- Je suis Romana. Vargas Romana et je... j'ai atterrîs ici à l'instant, en tombant accidentellement dans un trou planqué dans mon jardin ! C'était... c'était un accident et ... et maintenant j'ignore comment rentré chez moi ! Je n'y comprend abso...absolument rien...

Des perle coulaient sur le visage de la jeune fille pendant qu'elle lui expliquait qui elle était... Il n'avait pas vraiment écouté sait penser était arrêté au niveau du « j'ai atterrie ici » Pour elle, ça ne devait pas signifier grande chose, mais pour le garçon ça voulait tout dire... ça brève tentation de la tuer qui l'avait pris y as quelque seconde c'était dissipé (un tout petit peu) maintenant c'était l'envie de jouet avec elle qu'il lui plaisait plus... Une étrangère en chair et en os devant lui ... le petit tic tac de sa montre s'était mie a tic-tonner un peu plus vite signe qu'il était très content

..tic...tac...tic...tac...

Le bruit que fessait toujours la montre qui lui servait de coeur baisent un peu la tête réfléchissent .... Un coeur... chose propre aux étrangers. Voyant la jeune fille très attrister, il eut une très bonne idée comme toujours.

La jeune fille n'allait pas rester longtemps si elle ne jouait pas dans le jeu, ce qui fait que la moindre douleur pouvait la réveiller automatiquement et quitter Wonderland et ça Dee ne le voulait surtout pas, Romana était son jouet, comme tout bon enfant qui se respecte, il ne supporter pas perdre un jouet, encore plus quand il venait de l'avoir.
Il avait maintenant deux choix possible ... soit il forçait à prendre la potion par le billet d'un baiser ou de lui enfoncer dans la gorge ... soit il lui donnait en disant que sa redonne du courage qui serait un mensonge... mais bon il improviserait ... la jeune fille semblais êtres très peu agile de ses mains ... elle aboyait plus fort qu'elle ne mordait. Bon, il était l'heure pour Tweelde Dee de passais au premier acte du jeu.
Il fouilla dans sa bouche pour après quelque seconde de rechercher intensifie une petite fiole qui brillait à la lumière du soleil, il retira le bouchon avant de le tendre à la jeune fille qui devait être plus une jeune femme

« tient bois ça... ça te fera du bien... donc tu disais que tu étais tombé d'un trou dans ton
jardin... ? »

Mieux fallait jouer la carte du gentil garçonnet... innocent et sage pour la mettre en confiance, Après qu'elle est bue la potion et seulement après il pourra envisager démontrait sont vrais visage, mais pas avant.

« Je vois tu es belle et bien une étrangère ! »

Hum...ne pas trop parler... c'est ce que se disait le petit garde... Il souriait tout exciter par les événements. Une fois que le premier acte sera fini, il faudra qu'il donne envie à Romana de le suivre chose gère simple fut qu'il lui semblait que la lady avait un tempérant assez fort et dur.

Hum... haine... vengeance... ? Le choix était bien trop grand pour lui


(desoler pour le temps)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty
MessageSujet: Re: Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]   Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'a des jours comme ça ... [PV : Dee / Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» C'est comme un parfum de nocturnes qui aurait le goût des levers du jour - PV
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» « Je ne veux pas du ciel comme Royaume. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice au Royaume de Coeur :: Espace RP :: Forêt des Ombres-
Sauter vers: